La diversité sur le lieu de travail commence par une culture inclusive

Il est temps de parler de la diversité sur le lieu de travail. Les récents événements mondiaux ont suscité des conversations dans tous les secteurs, les clients comme les employés exigeant une culture plus inclusive. Les dirigeants d’entreprises se rendent rapidement compte qu’il ne suffit pas de publier une déclaration en faveur de la diversité ; les parties prenantes veulent voir des actions qui soutiennent ces mots. 

L’amélioration de la diversité dans les entreprises présente de nombreux avantages. Selon les données de Microsoft, les entreprises qui ont une culture d’intégration au travail ont un taux d’engagement des employés trois fois plus élevé, un taux d’innovation six fois plus élevé et un chiffre d’affaires 19 % plus élevé que celles qui n’en ont pas. Mais l’inclusion n’est pas quelque chose qui se fait tout seul. La création d’une culture du travail qui soutient la diversité et l’inclusion exige un effort conscient et un travail acharné de toutes parts. 

 

Diversité et inclusion ne sont pas la même chose dans la culture de l’entreprise 

Avant de poursuivre, une remarque importante : bien qu’elles soient parfois utilisées de manière interchangeable, la diversité et l’inclusion font référence à des concepts différents lorsqu’il s’agit de créer une culture inclusive. La diversité fait référence à la variété des groupes représentés au sein de votre personnel – en d’autres termes, à son hétérogénéité. D’autre part, l’inclusion est utilisée pour décrire l’expérience des individus qui appartiennent à ces différents groupes, en particulier le degré auquel ils sont invités à participer. La diversité est plus facile à suivre avec des données quantitatives, tandis que l’inclusion nécessite des recherches qualitatives plus approfondies et des enquêtes auprès des employés afin de la mesurer. 

Qu’est-ce qui définit une culture inclusive ? 

Il existe de nombreuses définitions différentes de la culture inclusive, mais nous trouvons l’explication de Microsoft la plus complète. Selon Microsoft, « une culture inclusive est une culture qui encourage tout le monde à se sentir intégré au sein de l’entreprise. Une culture inclusive reconnaît qu’il y a des raisons pour lesquelles certains peuvent se sentir exclus et travaille activement à identifier ces raisons afin de lever ces obstacles ». 

Si la diversité est ce qui amène des employés d’origines différentes dans une entreprise, l’inclusion est ce qui les y maintient. En fait, sans un effort concerté pour encourager l’inclusion, les initiatives de diversité risquent d’échouer. En l’absence d’une culture d’inclusion, les nouveaux employés issus de groupes sous-représentés seront rapidement frustrés et partiront vers des entreprises plus accueillantes. 

inclusive culture in the workplace

 

5 façons de créer une culture de travail inclusive 

Afin de tirer pleinement parti de la diversité des opinions et des contributions au sein de votre organisation, vous devez vous assurer que vous créez un environnement dans lequel des personnes de tous horizons peuvent s’épanouir. Ces cinq initiatives, visant à créer une culture inclusive, sont un excellent point de départ. 

Instaurez un groupe de travail sur l’inclusion en entreprise 

Comme pour toute initiative d’entreprise, confiez la responsabilité à un comité capable de superviser la diversité et l’inclusion. Les membres doivent comprendre des cadres de haut niveau ayant un réel pouvoir de changement au sein de l’organisation. Ces personnes doivent également faire preuve d’un intérêt et d’un engagement personnel pour la création d’une culture de travail plus inclusive. 

Un groupe de travail sur l’inclusion peut fixer des objectifs et créer des plans par étapes afin d’atteindre les buts définis, en assurant un suivi régulier pour évaluer les résultats. Parmi les domaines dans lesquels le groupe de travail peut s’impliquer, on peut citer le processus d’embauche et d’intégration, la fidélisation des employés, les protocoles de gestion et les procédures de l’entreprise. 

Rédigez une déclaration sur votre engagement pour la diversité 

Le groupe de travail sur l’inclusion sur le lieu de travail de votre entreprise peut également être chargé de rédiger une déclaration sur la diversité. Il s’agit d’une tâche délicate qui nécessite une formulation soigneuse et une réflexion approfondie pour s’assurer que le résultat s’aligne sur les objectifs de l’entreprise et n’exclut personne par inadvertance. N’ayez pas peur de vous inspirer d’exemples. Par exemple, cette déclaration de diversité des studios Dreamwidth est souvent présentée comme l’une des meilleures déclarations globales qui existe et a été adaptée par d’innombrables organisations (avec le crédit approprié, bien sûr.). 

Vous pouvez également choisir de rédiger des déclarations de diversité interne et externe distinctes. Les engagements que vous prenez envers les clients et la communauté en général sont souvent très différents de ceux que vous prenez envers vos employés. La rédaction de déclarations distinctes peut montrer que vous vous êtes davantage engagé à répondre aux besoins particuliers de ces parties prenantes internes et externes. 

Formez et éduquez vos dirigeants 

Une fois qu’une initiative d’inclusion a été déployée, c’est à la direction de l’entreprise de la propager. Cela est impossible sans une formation suffisante. La SHRM (Society for Human Resource Management) recommande un programme de formation à la diversité bien équilibré qui comprend la reconnaissance des préjugés inconscients, la gestion d’équipes diversifiées et la prise en charge de la culture au sein de leurs propres services. Les cadres devraient également être régulièrement évalués sur la manière dont ils mettent en œuvre les initiatives de diversité et d’inclusion en liant le succès à leur évaluation de performance. 

Écoutez et répondez aux commentaires de vos employés 

Alors que vous vous efforcez de créer une culture du travail plus inclusive, il est essentiel de reconnaître que vous n’obtiendrez pas tout ce que vous voulez du premier coup – et c’est normal. Écouter les employés et répondre à leurs commentaires est le meilleur moyen de s’améliorer au fil du temps et de s’assurer que les initiatives d’inclusion servent bien leur objectif. Ces informations inestimables vous permettront de rendre des comptes en cours de route. En outre, la création d’un environnement dans lequel les employés se sentent à l’aise pour communiquer leurs réactions est un élément essentiel de l’inclusion sur le lieu de travail.

Fixez des objectifs et suivez les progrès 

En tant qu’organisation, vous devez décider quels sont vos objectifs en matière de diversité et d’inclusion et suivre régulièrement les données utilisées pour les mesurer. Cela peut impliquer une représentation plus diversifiée parmi vos employés ou une meilleure rétention des nouveaux employés issus de groupes sous-représentés. 

En 2015, Twitter a publié une déclaration dans laquelle l’entreprise s’engageait publiquement à accroître la représentation des femmes et des minorités dans les postes techniques et de direction. C’est un excellent exemple d’utilisation de données quantitatives pour mesurer les efforts de diversité et d’inclusion. 

 

Inclusive Culture

Comment la technologie contribue-t-elle à soutenir une culture d’intégration sur le lieu de travail ? 

Dans le mouvement mondial en faveur d’une meilleure intégration sur le lieu de travail, il peut sembler évident que la technologie est un outil utile. Et pourtant, elle peut parfois s’avérer contre-productive. 

La technologie peut-elle vraiment être biaisée ? 

Si les ordinateurs et les codes sont incapables de ressentir les préjugés de la même manière qu’un être humain, il existe de nombreux cas enregistrés de partialité dans la technologie. Par exemple, les systèmes de reconnaissance faciale ne reconnaissent parfois pas les traits des personnes de certaines ethnies ou ayant une apparence physique nonconforme. Tout cas dans lequel un individu est incapable d’utiliser une technologie sur le lieu de travail en raison d’une mauvaise intégration dans le processus de conception peut facilement nuire à l’expérience de l’employé. 

Veillez à ce que la technologie soutienne une culture inclusive 

Bien pensée et configurée, la technologie peut devenir superpuissante afin de promouvoir une culture d’intégration sur le lieu de travail. Par exemple en utilisant des logiciels RH qui aident les responsables de l’embauche à recruter des candidats plus diversifiés ou encore des programmes linguistiques qui signalent les mots et les phrases suggérant l’exclusivité. 

Microsoft Teams peut être un atout majeur dans la construction d’une culture inclusive. Teams favorise les liens entre tous les employés, quel que soit leur lieu de travail, et encourage la diversité en rassemblant différents groupes. Des fonctionnalités d’accessibilité, comme les légendes et les traductions automatiques en direct, permettent à chacun de participer facilement, quelles que soient ses capacités linguistiques. 

Pour vous assurer que vos effectifs diversifiés tirent le meilleur parti de Teams, essayez d’améliorer l’expérience utilisateur avec Powell Teams. Notre plateforme intuitive facilite l’adoption et la gestion des équipes, et les recommandations basées sur l’intelligence artificielle aident les individus à se connecter aux groupes pertinents afin que personne ne soit laissé de côté. Suivez l’utilisation et mesurez les progrès réalisés par rapport à vos objectifs grâce à un tableau de bord intelligent. 

Pour en savoir plus sur la manière dont Powell Teams soutient la diversité et l’inclusion, contactez-nous ou planifiez une démonstration. 

2020-10-21T11:44:21+01:00août 31st, 2020|