Le travail flexible et l’environnement de travail hybride

July 6th, 2021 by Yvonne Harris

Le “future of work” se définit entre autre par la fléxibilité du travail. L’époque du 9 à 5 au bureau est révolue, remplacée par des conditions et environnements de travail plus inclusifs et hybrides qui adoptent le travail flexible.

Qu’est-ce que l’espace de travail hybride, ou Hybrid Workplace ?

L’une des principales tendances de l’environnement de travail moderne est le travail hybride, où les employés sont partagés entre le travail à distance et les journées au bureau. C’est un système qui offre le meilleur des deux mondes et qui répond aux besoins des employés qui aiment travailler à domicile ou être présents quelques jours par semaine. Il constitue également un compromis pour les dirigeants qui craignent une transition complète vers le travail à distance.

Le travail hybride est révolutionnaire, mais il est limité aux employés qui peuvent faire leur travail à domicile et avec des équipements de base, ce sont généralement des employés de bureau. Or, plus de 50 % de la force de travail n’a pas ce luxe, les travailleurs de première ligne ou sans bureau doivent être physiquement présents pour faire leur travail. Il est crucial de penser aux conditions de travail flexibles lorsque nous parlons de l’avenir du travail, afin de favoriser l’inclusion.

 

Qu’est-ce que le travail flexible ?

Le travail flexible fait référence à un arrangement qui donne aux employés plus d’autonomie sur leur journée de travail, depuis l’endroit où ils travaillent, jusqu’à quand et comment.

Dans un lieu de travail flexible, les personnes ne sont plus liées à un bureau.

  • Le travail hybride: Permettre aux employés de passer certains jours au bureau et d’autres à la maison. Près de 95 % des entreprises prévoient au moins une forme de travail hybride après la pandémie.
  • Travail entre bureaux : Faciliter le travail des employés dans différents bureaux ou par l’utilisation d’espaces de co-working.
  • De n’importe où : Certaines entreprises, comme Spotify et Zapier, permettent aux employés de travailler de n’importe où dans le monde.
  • L’époque du traditionnel lundi au vendredi de 9 à 17 heures est révolue.
  • L’horaire flexible : Les employés peuvent modifier leurs heures de début et de fin de journée tout en travaillant un nombre d’heures fixe par semaine. Ils peuvent commencer tôt et finir tôt ou vice-versa.
  • Travail accompli : Certaines organisations vont plus loin, en ne mesurant pas les heures passées mais en faisant confiance aux personnes pour accomplir leur travail quand elles le souhaitent.
  • Semaine de quatre jours : De plus en plus d’organisations passent à la semaine de quatre jours, sachant que la semaine de cinq jours n’est pas nécessaire à la productivité. En 2020, Buffer est passé à la semaine de quatre jours pendant six mois et a constaté que cela avait entraîné une baisse du niveau de stress et une augmentation du bonheur.

Au Royaume-Uni, les employés qui travaillent dans une entreprise depuis six mois ont le droit de demander des accords de travail flexible.

 

Que faut-il faire ?

La façon dont les gens ont travaillé tout au long de la pandémie a cimenté de nouvelles méthodes de travail, mais elles n’ont pas été conçues dans une optique de flexibilité. Ceux qui pouvaient travailler à distance l’ont fait, ceux qui devaient être en première ligne l’ont fait, et ceux qui ne pouvaient faire ni l’un ni l’autre ont été licenciés temporairement ou définitivement. Les décisions ont été retirées des mains des gens et imposées par des règlements et des règles imposées d’en haut.

Il est maintenant temps de concevoir un environnement de travail où la flexibilité est une valeur par défaut, et non une réflexion après coup.

 

  • Changement de culture

Certaines entreprises, comme Hubspot, sont depuis longtemps des défenseurs du travail hybride et flexible. Le secret de leur réussite est de créer une culture qui aide les gens à travailler d’une manière qui leur convient.

 

  • Outils numériques

Or, la culture repose sur la garantie que chaque employé est accompagné. Permettre aux gens de travailler à distance sans leur fournir les bons outils de collaboration est une recette pour le désastre.

Au-delà des éléments de base que sont un ordinateur et un casque, les employés doivent pouvoir accéder aux documents et aux informations, collaborer avec leurs collègues, travailler sur des projets et avoir le sentiment de faire partie de l’entreprise. Une Digital Workplace devient une nécessité dans un lieu de travail hybride. Un lieu de travail auquel on peut accéder de n’importe où et sur n’importe quel appareil, ou sur une application mobile, est crucial dans une digital workplace inclusive et flexible.

Quels sont les avantages ?

Investir dans des outils de communication et de collaboration dans le cadre d’une stratégie de travail flexible apporte des avantages inestimables aux organisations et aux employés.

  • Un engagement accru

La Chartered Institute of Personnel Development a constaté, dans une étude portant sur 300 personnes, que le travail flexible avait un impact positif sur l’engagement et le comportement des travailleurs. Ce n’est un secret pour personne que des employés très engagés apportent des avantages inestimables aux organisations.

Flexibilité

 

  • Amélioration de la productivité

Plus d’un an après le premier verrouillage et avec le temps nécessaire pour que les gens s’adaptent à la nouvelle façon normale de travailler, 33 % des employés disent être plus productifs à la maison. Les dirigeants ont tendance à être d’accord, puisque seuls 23 % des employeurs jugent les travailleurs à distance moins productifs.

En savoir plus sur le débat sur le travail hybride

 

  • Un vivier de talents plus large et une meilleure rétention

92 % des millenials et 80 % des femmes accordent la priorité à la flexibilité dans leur recherche d’emploi. Le travail flexible permet non seulement d’attirer ces groupes, mais aussi de les retenir.

Flexibilité

 

  • Équilibre entre vie professionnelle et vie privée

En France, le trajet moyen serait de 1h04 aller-retour pour se rendre au travail. Lorsque les employés disposent d’une plus grande flexibilité quant à leur lieu de travail, ils gagnent un temps précieux.

Pour les employés qui doivent être présents, la possibilité de modifier leurs heures de début et de fin de journée offre un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Cela permet aux gens d’intégrer les engagements de la vie, comme déposer les enfants à l’école, dans leur journée de travail.

 

Quels sont les obstacles au travail flexible ?

Manque de compréhension ou d’adhésion de la part des dirigeants

Au Royaume-Uni, où les travailleurs ont le droit de demander un horaire flexible, un tiers des demandes sont rejetées. Cela est dû à un manque de clarté sur la manière dont les différents profils de travailleurs peuvent mettre en œuvre des dispositions flexibles.

  • Manque d’outils numériques

Les employeurs doivent avoir une vue d’ensemble de l’endroit où les employés travaillent et être en mesure de se connecter avec eux facilement. Les employés doivent avoir accès à des informations, des documents et des espaces pour travailler avec leurs collègues. Il est crucial de disposer d’une Digital Workplace inclusive qui soit accessible à tous, des employés du bureau à ceux qui sont sur le terrain.

 

  • Culture fermée

La culture d’entreprise doit être réimaginée pour soutenir les nouvelles méthodes de travail. Après avoir fourni aux employés des options de travail flexibles et l’outil pour les soutenir, une communication interne ouverte et transparente est essentielle. Les employés doivent savoir comment se utiliser ces options de travail flexible et ce que l’on attend d’eux lorsqu’ils le font. Un intranet d’entreprise qui fait office de source d’information centralisée est idéal pour cela.

 

Quels sont les dangers ?

  • Surmenage et surcompensation

Pendant la pandémie, les travailleurs à distance ont passé en moyenne deux heures de plus par jour à travailler. Les gens ont tendance à surcompenser, craignant que les employeurs ne pensent pas qu’ils travaillent suffisamment lorsqu’ils sont “invisibles” à la maison.

 

  • Difficulté à se déconnecter

Compte tenu des longues heures de travail, il n’est pas surprenant que les personnes travaillant à domicile soient 1,4 fois plus susceptibles de ne pas pouvoir se déconnecter à la fin de leur journée de travail.

  • Détachement

Lorsque les employés commencent à se sentir surmenés, ils peuvent commencer à se désengager et à se déconnecter de leur travail. Seuls 14 % des employés se sentent connectés. La connexion des employés repose sur des espaces partagés pour la collaboration et le partage.

 

  • Manquer des promotions

Lorsque certains employés travaillent au bureau et que d’autres restent à distance, il y a un risque qu’un groupe soit favorisé. Le manque de visibilité et l’idée bien ancrée que la présence est synonyme d’engagement expliquent pourquoi les travailleurs à distance ont 38 % moins de chances de recevoir une prime.

 

Quel est le secret pour que la flexibilité fonctionne dans votre entreprise ?

Le travail flexible, ou le fait d’offrir aux employés la possibilité de choisir où, quand et comment ils travaillent, permet de créer un lieu de travail plus ouvert. Il permet de concilier vie privée et vie professionnelle, et répond aux besoins des employés.

Le secret pour rendre le travail flexible est de s’assurer que vous disposez d’une plateforme destinée aux employés et qui répond aux besoins de chacun.

La Digital Workplace de Powell Software est une plateforme qui garantie une expérience inclusive aux employés. Nous avons proposé des solutions sur mesure pour soutenir tous vos collaborateurs, des employés de bureau à ceux qui sont en première ligne ou sur le terrain. Discutez avec notre équipe pour savoir comment Powell Software peut répondre à vos besoins en matière de travail flexible.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois les dernières informations sur le lieu de travail numérique.